Filiation de Maître Wang Yen-nien

Disparu au mois de mai 2008, Maître Wang Yen-nien était alors le chef de file
incontestable du style Yangjia michuan. Cinq générations se sont succédé de Maître Yang Luchan à nos jours.
La cinquième génération étant représentée par l’ensemble des élèves directement formés à Taïwan par Maître Wang.
 

 

portrait-de-yang-lu-chang

 

  Maître Yang Luchan (1799-1872) 1re génération

   Yang Luchan a étudié le Taiji quan avec Chen Changxing (1771-1853).
   À partir du tronc de la famille Chen, il a donné naissance à une nouvelle branche qui porte son nom.
   Cette branche donnera, avec deux de ses fils, Banhou et Jianhou,
   deux rameaux qui, à leur tour, généreront de  nombreuses ramifications représentant
   aujourd’hui la diversité des styles de l’école Yang. 

 

Maître Yang Jianhou (1839-1917) 2e génération

Troisième fils de Yang Luchan, Yang Jianhou, après avoir subi la dure loi de son père,
enseigna à son tour. Il eut trois fils dont deux étudièrent l’art du combat :
Yang Shaohou (1862-1929) et Yang Chengfu (1882-1935)
qui développa le style certainement
le plus connu actuellement en Occident.
Yang Jianhou accueillit un étudiant hors du clan familial, Zhang Qinlin.

portrait-de-yang-jian-hou

 

portrait-de-zhang-qinlin

 

Maître Zhang Qinlin (1888-1967 ?) 3e génération

Dès son plus jeune âge, Zhang Qinlin fut reçu dans la famille Yang où il étudia le Taiji quan.
Il fut tout d’abord initié par Yang Chengfu puis par Yang Jianhou
qui lui transmit les secrets du taiji de la famille Yang.
Il eut plusieurs élèves dont Zheng Manqing (1902-1975) pour le Tuishou et Wang Yen-nien.
Toujours sans nouvelle de son professeur quarante ans après avoir quitté la Chine,
Maître Wang retrouva, en 1993, sa fille Zhang Zhirou alors âgée de 75 ans.

 

Maître Wang Yen-nien (1914-2008) 4e génération

Après avoir étudié dès sa tendre enfance le Shaolin quan, le Xingyi quan puis le Tantui,
Maître Wang fut présenté à l’âge de 18 ans à Wang Xinwu pour apprendre le Taiji quan.
Ce n’est qu’à l’âge de 31 ans qu’il suivra l’enseignement de Zhang Qinlin auquel
il est présenté par son maître taoïste Zhang Maolin.
Avec Zheng Manqing, Maître Wang Yen-nien fut certainement
l’un des premiers Chinois à transmettre le Taiji quan à des personnes « étrangères »
à la Terre du Milieu.

portrait-de-wang-yen-nien

portrait-de-claudy-jeanmougin


Claudy Jeanmougin (5e génération)

Élève directement formé par Maître Wang, à Taïwan.
Fondateur de l'ATA en 1986 et initiateur de nombreux
projets comme la création de la Fédération française de Taichi et Qigong,
l'Ecole française de Taiji quan, l'Amicale européenne du Yangjia michuan
et les Rencontres internationales de Jasnières (71).

 

Françoise Cordaro (6e génération)

Élève de Claudy Jeanmougin de 1991 à 2003.

Enseigne le Taiji Quan depuis 1995.

Francoise